Le Conseil de l’Europe pour la promotion de l’éducation et de la culture

L’une des trois Commissions thématiques de la Conférence des OING du Conseil de l’Europe travaille sur la thématique « Education & Culture ».

D’après le Livre Blanc de 2008, l’éducation au dialogue interculturel contribue à la mission essentielle du Conseil de l’Europe : promouvoir les droits de l’Homme, la démocratie et l’état de droit. Le Comité des Ministres a adopté en avril 2016 un rapport intitulé « Compétences pour une culture de la démocratie, vivre ensemble sur un pied d’égalité dans des sociétés démocratiques et culturellement diverses ».

Parmi différentes initiatives présentées lors de la session de la Conférence des OING de juin 2017, le groupe de travail « Eduquer au dialogue interculturel – Vivre ensemble en Europe » a mis en avant le Programme des Cités Interculturelles (CIC). Basé sur le concept de la diversité culturelle, le Programme mis en place en 2008 regroupe aujourd’hui plus de 100 villes, y compris hors des frontières de l’Europe, et a pour but de favoriser le dialogue interculturel à l’échelle des villes.  Les OING ont également réalisé, dans le cadre de ce groupe de travail, des groupes d’amitié permettant l’apprentissage du français pour une meilleure intégration, ainsi qu’un programme d’éducation interreligieuse.

La Commission a énoncé les différentes actions à mener et recommandations. Il faudrait ainsi davantage développer la compréhension des différences ainsi que la conscience de la discrimination afin de renforcer la cohésion sociale et la construction de la paix.

Le groupe de travail sur le bon usage des médias numériques a montré que l’attention est bien souvent davantage portée sur l’éducation plutôt que sur les médias. Cette notion est importante étant donné qu’Internet peut constituer un obstacle au développement de la démocratie. Le groupe a mis en place un index permettant de partager les initiatives des différentes OING dans le domaine de l’éducation, afin d’inspirer d’autres projet chez d’autres OING.

Enfin, le groupe de travail sur l’enseignement de l’histoire souhaiterait organiser un side event en 2018 portant sur “Violence in History”. Ce side event aura pour thèmes principaux le populisme, les fake news, les discours de haine, ou encore les migrants et réfugiés. Ce sont autant de thèmes que la FIUC souhaiterait approfondir à l’avenir par le biais de son réseau de centres de recherche.

Pour plus d’information, vous pouvez consulter le site de la Commission Education & Culture.